Mon troisième voyage à l'Ile Maurice

C’est la 3ème fois que je pose mes tongs roses sur les plages splendides de l’Ile Maurice et à vrai dire, je ne m’en lasse pas. Peu de décalage horaire, une destination sécurisante, l’hospitalité des ces habitants, son lagon… En résumé, un tout pour profiter pleinement de cette île paradisiaque, située à 9 000 kms de la France. J’ai envie de vous faire partager mon dernier voyage.

Cette fois-ci c’était un voyage très spécial.  Première destination lointaine pour mes enfants,  LA destination pour célébrer mon mariage et tant que nous y étions, LE voyage de noces avec Monsieur MonChéri.

En Avril, nous nous sommes dits  « Oui » sur la plage, les pieds nus, cheveux au vent.  Un moment magique, incroyable, original…je ne trouve pas le mot exact.

Avant de vous raconter cet événement fantastique, je veux vous parler de l’Île Maurice. J’ai envie de vous offrir mes conseils, expériences & coups de cœur.

Allez c’est parti !  

Maurice la beauté de son lagon

Quand partir à l’Ile Maurice?

Le climat de l’île connait deux saisons qui sont inversées par rapport aux nôtres (Hémisphère Sud) :

L’Eté Austral : de Novembre à Mars, saison chaude et humide avec une température moyenne de 30 °. Janvier à  Mars, sachez que c’est une période cyclonique. 

L’Hiver Austral : d’Avril à Octobre, les températures sont plus douces, voire plus fraiches (le soir)

La température de l’eau varie entre 27°C en Février à 23° en Juillet.  

Parallèlement au climat, je rajouterai que le choix de la côte est aussi judicieux.

Les côtes Ouest (Flic en Flac) et Nord  (Grand Baie) de l’Ile sont généralement plus chaudes et moins arrosées que les Côtes Est (Belle Mare) et Sud, plus exposées au vent.

Si vous adorez les couchers de soleil, choisissez d’office la côte Ouest !

Nous avions posé nos valises sur la Côte Est à l’hôtel  Long Beach. Le vent soufflait quasiment tous les jours. Avantage : la chaleur était plus supportable et aucun moustique n’est venu nous embêter !  

Le centre de l’île (Curepipe) est souvent plus frais que les côtes et plus arrosé.

Comment se déplacer à l’Ile Maurice ?

3 options s’offrent à vous :  

  • Soit vous conduisez un véhicule de location (attention conduite à gauche, cadeau des anglais, les derniers à avoir occupé l’ile)
  • Soit vous vous la jouez 100% tranquille : un chauffeur guide vous emmène où vous voulez et vous révèle ses trésors (70 €/journée).  
  • Soit  en bon baroudeur que vous êtes,  vous prenez le bus local.

 Nous, nous avons opté pour la  journée 100 % tranquille. Monsieur MonChéri n’avait pas spécialement envie de conduire et moi non plus. Ma première et dernière expérience de conduite à gauche était particulièrement rocambolesque. Avantage : avec un chauffeur, vous contemplez le paysage et bavardez en même temps ! Vous profitez pleinement de ce magnifique lieu.

Que voir et faire à l’Ile Maurice ?

Au-delà des plages de sable fin et des lagons qui ont fait sa renommée, l’Ile Maurice est une île à la fois naturelle, culturelle et religieuse. Souvent, j’entends : « A l’Ile Maurice, à part les plages, il n’y a pas grand-chose ». C’est un point de vue respectable, mais j’avoue que pour ma part, j’y ai découvert autre chose.

 Voici  quelques idées de visites ou d’expériences à faire, au Nord de l’île :

Cosmopolite Port Louis ! Capitale de l’Ile Maurice

Ile Maurice Port Louis son marché central et ses étales de légumes

-Port Louis - Le marché central-

La patience sera de vertu pour visiter la capitale de Maurice, située au Nord Ouest de l’Ile. Les bouchons sont impressionnants aux heures de pointe. Mis à part ce petit désagrément par rapport à ce que vous allez découvrir, Port Louis mérite de s’y attarder. L’étape incontournable est son marché central, lieu que j’affectionne particulièrement. Les étals débordent de fruits et légumes tropicaux, les senteurs poivrées et épicées s’exposent...les touristes et les habitants se côtoient, un « vrai marché » ! 

En descendant vers le port, baladez vous vers Caudan Waterfront ou « Le Caudan », le front de mer de la ville. C’est un  complexe commercial moderne qui fait la fierté des Mauriciens. Galeries marchandes, restaurants, magasins de prêt à porter, souvenirs, le lieu pour faire du shopping.

Caudan Waterfront Maurice parapluies colorés suspendus

Port Louis- Caudan Waterfront, les parapluies colorés

 Conquise par la visite du jardin botanique des Pamplemousses

- Grand Bassin des nénuphars d'Amazonie-

Maurice, jardin botanique de Pamplemousses - Fleur de lotus blanc

- Bassin des lotus blancs-

Situé sur le district de Pamplemousses, le Jardin  de Pamplemousses ou « jardin botanique Sir Seewoosagur Ramgoolam » est l’excursion la plus connue de l’île.

D’une superficie de 37 hectares, les variétés végétales y sont impressionnantes : plus de 80 palmiers, des plantes aquatiques telles que les nénuphars géants d’Amazonie (leurs tailles sont spectaculaires), le lotus sacré (la fleur est sacrée pour les hindous et bouddhistes). 

Un espace a été consacré aux tortues géantes des Seychelles et aux cerfs. Paradis des enfants, croyez- moi !  Ils admirent, arrachent l’herbe, donnent à manger, bref un moment unique pour eux !

2ème visite et toujours conquise par ce jardin botanique. Une superbe promenade en famille, reposante et enrichissante.  On n’a pas vraiment l’occasion de contempler  l’ »arbre à saucisses » ou les palmiers royaux de Cuba, dans notre jardin !

A l’entrée, pour quelques roupies, un guide explique les espèces rencontrées au cours de la visite. Compter une demi-journée de visite (plus si vos enfants restent longtemps aux enclos des cerfs !) et surtout n’oubliez pas votre anti-moustiques !

Le jardin est ouvert tous les jours (y compris les jours fériés) de 08h30 à 17h30. Parking gratuit. Prix de l’entrée 200 roupies par personne (environ 5 €).

 Grand Baie : LE « Saint Tropez « local » 

Boutiques  de cachemire, grandes marques internationales, souvenirs en tout genre, restaurants indiens, mauriciens, français, bars, les choix sont impressionnants. C’est le lieu animé du nord de l’Ile.  

Goûtez aux beignets de patates douces, « gâteaux aux piments » ou jus de fruits frais (un vrai délice) dans l’une des roulottes qui jalonnent la côte côtière face à la mer : typique et très sympa

De nombreuses sorties en mer vous sont proposées au départ de Grand Baie : découverte en bateau des  iles du Nord, faire de la marche sous-marine, plongée...

Il est loin la période où ce village côtier accueillait pêcheurs et villageois, je suis  honnête avec vous, ce n’est pas l’endroit que j’apprécie : trop touristique à mon goût.  Le coup d’œil suffit !

Le toit rouge à Cap Malheureux 

Maurice-Cap Malheureux, le toit rouge de l'église

Un nom qui sonne comme une malédiction …pourtant on vient au village de Cap Malheureux pour admirer son église pittoresque au toit rouge vif. Le panorama est splendide : vue imprenable sur l’île Coin de Mire à quelques kilomètres au large et devant sa petite plage.  

Je vous conseille d’emprunter la route côtière entre Trou aux Biches et Cap Malheureux. Les vues sont splendides, les dégradées de bleu du lagon sont fabuleux, donnent l’envie de plonger dedans !

N’hésitez pas à ajouter vos conseils, secrets de visites si vous connaissez le Nord de l’Ile ou à poser d’autres questions dont vous auriez besoin. 

Posté 26/05/2016 par Séverine Home, Coup de projecteur sur ... 0

Articles liés

Mon mariage à l'Ile Maurice sur fond bleu :...

Je suis une jeune mariée d'Avril 2016 ! Avec Monsieur Monchéri nous sommes dits "OUI" à l’Île Maurice !

Laisser un commentaireRépondre

Vous devez être Connecté en tant que Pour poster un commentaire.

Archives

Catégorie

Derniers commentaires

Aucun commentaire

QR code

Recently Viewed

No products
Top